Le F-15 Eagle et Strike Eagle américain

F-15 Eagle et Strike Eagle


-Dossier-


Au milieu des années soixante, les États-Unis commencent à prendre connaissance de certains projets d'avions Russes comme le Mig-23 "Flogger" et surtout le très impressionnant Mig-25 "Foxbat". Aussi,c'est en 1967, que l'US Air Force décide de réagir en lançant un nouveau programme de chasseur de supériorité aérienne. Cet appareil développé par Mc Donnel Douglas (aujourd'hui Boeing) va devenir le cheval de bataille de l'US Air Force en rassemblant tout ce qui se faisait de mieux à l'époque, que se soit du point de vue de l'électronique , de l'aérodynamique et des moteurs.

Sa conception est dérivée des études sur son prédécesseur, le F-4 Phantom II notamment au niveau des ailes. Il est aussi doté d'entrées d'air à géométrie variable s'adaptant aux incidences de l'appareil (notamment lors des combats tournoyants). De plus, il est aussi doté d'une verrière à large visibilité contrairement aux anciens appareils. Au final, il adopte une cellule de forme typique de celle des années 70 (comme le F-14 ou le Mig-25). Pour ce qui est des équipements, il est doté tout d'abord d'un radar APG-63 de plus de 140 Km de portée, spécialisé dans la détection air-air , bien qu'il soit équipé d'un mode air-sol toutefois limité. Il est aussi crédité d'un ensemble de guerre électronique perfectionné, composé d'un brouilleur ALQ-135 et d'un détecteur d'alerte radar ALR-56.

Le F-15A première version du F-15, prit l'air le 27 Juillet 1972 . Il effectua alors sa qualification pendant cette même année, avant d'être réceptionné en 1974 par le Tactical Air Command. La première unité a recevoir cet appareil fut 555th Tactical Fighter Trainning qui commença alors l'entraînement des équipages. Mais le programme prit du retard : les formations n'étant toujours pas terminées car les sorties insuffisantes des pilotes ne leur avaient pas permis de s'entraîner suffisamment. Et ce n'est qu'en 1976 que l'avion fut déclaré opérationnel.

En février 1979, une nouvelle version du F-15 prit son envol, équipé d'un nouveau radar APG-63 et d'une capacité de carburant accrù. Il prit alors la dénomination de F-15C pour la version monoplace et D pour la version biplaces. Ces versions ont été les plus prolifiques avec un totale de 622 appareils contre 412 pour le version précédente.

En 1982, lors des combats de Bekaa, les Israéliens vont utiliser le F-15 contre l'armée Syrienne, et ils vont tout simplement dominer les Airs en abattant 40 Migs. Même chose en 1991, lors de la guerre du Golfe où les F-15C américains vont abattre sans difficulté aucune 32 chasseurs Irakiens. Ainsi les F-15 vont asseoir leur domination dans le ciel occidental pendant prés de 20 ans jusqu'à la fin du 20éme siècle.

Si le F-15C reste l'épine dorsale de l'US Airforce pour la supériorité aérienne, une version d'attaque fut développée à partir de 1984. Il effectua son premier vol en décembre 1986 et fut confronté au F-16E. Après une évaluation, le F-15 donné vainqueur, entra en production et entra en service en 1989. Il fut équipé de nouveaux réservoirs de carburant conformes de 2400L pour améliorer son allonge et fut doté d'une avionique moderne, de système de guerre électronique et de suivi de terrain. De plus, on lui ajouta la possibilité d'embarquer la quasi totalité des armements existants Air-sol et Air-Air d'alors. Au total, la version E a été livrée à plus de 204 exemplaires. Mais, aujourd'hui, face à des rivaux européens, tel que le Rafale, il semble en surviance. En effet, il arrive en fin de production et il apparait qu'il reste peu d'acheteurs, portant encore un intérêt à cet appareil (peut être, la Corée du Sud). Boeing a aussitôt réagit, en développant une version plus évoluée, équipée notamment d'un radar à balayage électronic actif, mais malgré tous ces efforts, le F-15 reste un avion d'ancienne génération qui n'aura visiblement pas les capacités d'évolution nécessaires pour l'avenir. Son remplacant, le F-22, vient à point nommé pour remplacer" l'Eagle déchu" qui arrive à ses limites et commence à faire bien pâle figure face a des avions de nouvelle générations comme a pu le montrer par exemple les divers affrontements contre les nouveaux mirages 2000-5, qui ont tournés en défaveur du F-15.

Pour finir, on peut conclure que le F-15 restera un appareil redoutable qui n'aura eu aucun adversaire à sa taille et qu'il est maintenant dans l'ordre des choses que ce superbe avion passe à la postérité et voit son nom inscrit en lettre d'or dans le grand livre de l'histoire de l'aviation.
 
 

-Fiche technique-




Caractéristiques :


Premier Vol
27 Juillet 1972
Constructeur
Boeing (Mc Donnell Douglas)
Moteur
Pratt & Whithney F100-PW-220
Radar
Hughes APG-70
Poussée à sec
2 X 6500 kg
Poussée avec Post-combustion
2 X 10600 kg
Puissance délivrée
2 x 105,7 kN avec PC
Longueur
19,43 m
Hauteur
5,42 m
Envergure
13,05 m
Surface
56.50 m²
Masse à vide
12.793 kg
Masse maxi
30.000 Kg
Vitesse max haute altitude
2249 km/h
Vitesse max basse altitude
nc km/h
Vitesse de croisière
917 km/h
Vitesse ascensionnelle
nc m/min
Plafond pratique
18290 m
Rayon d'action de combat
4630 km
Distance franchissable en convoyage
5745 km
Armement interne
1 Canon M61A1 de 20mm
Armement Air-air
Missiles AIM-120, AMRAAM, AIM-9M/X Sidewinder
Armement Air-sol
-
Equipement electronique (Avionique)
FLIR, LANTIRN
Equipage
un pilote (plus un NOSA dans certaines versions)
Pays utilisateurs
USA, Japon, Israel, Corée du Sud et Singapour
Pays l'ayant utilisé
829
Versions
Voir dossier
Carrière
Toujours en service Actuellement



 
 
-Gallerie photo-








 

 

 














 


 




 

 

 








 

 
Commentaires (1)

1. Ali Karbala 05/01/2011

Dommage que ton site n'est plus d'actualité... Sinon une fiche technique detaillé du f 22 serait super>

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site